Généalogie

La section généalogie de la SALSA a été créée en 1979, sous la houlette de Pierre Caritey (†) et de Pierre Bernardin (†). Ces passionnés de la première heure ont œuvré à la création d’une base de données reprenant des dépouillements d’actes de mariages. Cette base de données s’est enrichie, au fur et à mesure des années, des actes de baptêmes (naissances) et sépultures (décès).

Aujourd’hui, à l’ére d’internet et des nouvelles technologies, la section généalogie participe activement au développement et à la promotion de la généalogie dans le département. En accord avec le Conseil départemental, quelques bénévoles ont numérisé la totalité des registres paroissiaux et poursuivent cette opération en numérisant, entre autres, les liasses d’actes notariés.

La section est également bien visible sur internet et propose à ses adhérents de nombreux services en ligne :

  • une base de données référençant plus de 2 500 000 actes consultables dans les locaux de l’association ou sur internet ;
  • une table départementale de contrats de mariages avant la Révolution intégrée dans la base de données de l’association ;
  • les liasses d’actes notariés numérisées à la demande et consultables sur le site internet de l’association ;
  • une rubrique d’entraide dans la revue Haute-Saône SALSA ;
  • un service gratuit d’aide à la recherche ;
  • une rencontre généalogique annuelle ;
  • un guide pour les débutants : Nos ancêtres au fil des siècles (66 p., prix de vente 10€ + 3,50€ port).

Mieux connaître ses ancêtres grâce aux archives notariales d’avant 1792

Guylaine FISCHER-JOURDAIN

La base de données de la SALSA, et la mise en ligne récente des registres paroissiaux et d’état civil par les Archives départementales de la Haute-Saône, permettent aujourd’hui de progresser rapidement et de réaliser aisément la trame d’un arbre généalogique. Mais des noms, des dates, des lieux et parfois des professions ne forment qu’un ensemble sans âme, qui demande à être complété pour lui donner vie. Et pour cela, les archives notariales sont idéales.

Les archives notariales

Ces documents permettent de mieux connaître nos ancêtres qui, contrairement à certaines idées reçues, avaient souvent recours au notaire pour toutes sortes de contrats et d’actes, même dans les milieux les plus modestes. Les notaires rédigeaient les actes en double exemplaires :

  • l’original, ou la minute, conservé par le notaire, puis par ses successeurs et, normalement, aujourd’hui déposé aux Archives départementales ;
  • la grosse ou l’expédition, double de l’acte remis au client, mais souvent perdu au fil du temps.

La cotation des liasses

Les minutes des notaires, déposées au Archives départementales de la Haute-Saône, forment la sous-série 2 E. Le lien suivant vous permet d’enregistrer ou de consulter la table alphabétique des résidences des notaires, où figure la cote des liasses déposées aux Archives départementales.

Des documents essentiels

Ces archives sont d’une grande richesse, les généalogistes peuvent découvrir des contrats de mariage, des testaments, des inventaires après décès, des baux et actes de vente, des partages, des donations et plus encore…

 

Accès aux documents… Numérisation à la demande

  • Pour consulter une liasse notariale précise, votre demande doit être envoyée par courriel, à l’adresse webmaster@haute-saone-salsa.fr Ce message déclenche, avec une cadence en fonction de la demande, la numérisation aux Archives départementales.
  • Lorsque les numérisations demandées sont en ligne, vous recevez un message précisant votre nom d’utilisateur et mot de passe, ainsi que le lien pour accéder au site.

Actuellement (mi-mai 2016), les bénévoles ont réalisé 35 000 photos « à la demande » des archives notariales dont vous pouvez obtenir la liste.

NotaireNumérisations2016_05_15

Vous pouvez demander au webmaster de numériser d’autres liasses, mais il faut respecter le travail des bénévoles qui travaillent pour tous les adhérents ; ceux qui en demandent beaucoup doivent patienter après avoir reçu quelques-unes de celles qu’ils ont sollicitées.

Tout le monde peut le comprendre !… Merci


La section généalogie de la SALSA a récemment entrepris, avec trois bénévoles, la numérisation de la totalité des archives de la ville de Luxeuil-les-Bains, et, notamment, de l’état civil des origines à 1932. Un contrat avait été passé au préalable entre la SALSA et la municipalité. Une copie sera également versée aux Archive départementales de la Haute-Saône.

L’Est républicain du 23 octobre 2016 en a parlé.

luxeuilnumerisationestrep23_09_2016b